Visite du Mémorial d’Alsace-Moselle et du camp de concentration du Struthof

Publié le 27 mai

Mardi 6 octobre, quatre classes de 3ème ont pris le bus pour Schirmeck afin de visiter le Mémorial consacré à l’histoire de l’Alsace et de la Moselle entre 1870 et aujourd’hui. Nous avons centré la visite sur les années de la Seconde Guerre mondiale, de 1939 à 1945.
Au début du parcours, les élèves ont entendu parler de l’évacuation des Alsaciens vers le Sud-Ouest de la France en septembre 1939 afin de protéger les populations en cas d’une attaque allemande. Ils ont ensuite pu voir une reconstitution de la ligne Maginot dans laquelle des milliers de soldats français ont vécu de longs mois sans combattre, de septembre 1939 à 1940. Un film montre ensuite, qu’après l’annexion de l’Alsace et de la Moselle par l’Allemagne, les populations évacuées sont invitées à rentrer chez elles. Les Alsaciens et Mosellans seront alors germanisés, c’est-à-dire qu’ils doivent devenir Allemand : une Alsacienne s’appelant Anne Loup deviendra par exemple Anna Wolf. Le nom des rues est également modifié. Les Alsaciens et Mosellans sont ensuite nazifiés : par la propagande et la surveillance, on leur impose l’idéologie du régime totalitaire nazi. Les jeunes doivent par exemple faire partie des organisations de jeunesses nazies. Une salle est ensuite consacrée au Malgré-Nous, ces soldats engagés de force dans l’armée allemande et pour la plupart envoyés sur le front russe. Est évoquée également la Résistance alsacienne et lorraine à l’occupant et la répression. Beaucoup de ces Résistants seront envoyés dans des camps de concentration.
Les élèves de 3ème 1 et de 3ème 2 ont également assisté à un atelier lors desquels les élèves ont étudié puis présenté à leur camarade différents parcours de Résistants de « la première heure ». Cet atelier prépare au Concours de la Résistance et de la Déportation, dont le sujet est cette année « 1940 : Entrer en Résistance. ». Nous espérons que les élèves seront nombreux à vouloir participer à ce concours avec leurs professeurs d’histoire et de français.
L’après-midi a été consacré à la visite du camp de concentration de Natzwiller, au lieu-dit du Struthof. Voir les baraquements dans lesquelles vivaient 500 à 600 personnes entassées, voir les places d’appel sur lesquels les détenus attendaient des heures dans le froid avant d’entendre leur numéro, voir la prison et le four crématoire, est toujours un moment difficile mais nécessaire pour se rendre compte de ce qu’a été le régime totalitaire nazi, régime cherchant à imposer par la répression et la terreur son idéologie.

L’équipe des professeurs d’histoire ne peut que vivement conseiller aux élèves de retourner avec leurs parents au Mémorial afin de visiter la dernière partie consacrée à la construction européenne de 1950 à nos jours. Toute cette exposition permet de réviser de manière agréable et efficace les chapitres sur la création d’une communauté européenne puis sur l’Union européenne, qui sont au programme de la classe 3ème.